La Rivière Orange

Long de près de 2160 km, Orange représente le plus long fleuve de l'Afrique du Sud. Prenant sa source dans les montagnes du Draskensberg au Lesotho, cette rivière se dirige vers l'ouest pour atteindre l'océan Atlantique en traversant le territoire sud-africain. Il fait partie des frontières internationales qui séparent l'Afrique du Sud de la Namibie, l'Afrique du Sud du Lesotho et de nombreuses frontières des provinces sud-africaines. Il convient de noter que cette rivière ne traverse d'autres grandes villes que Upington. Elle contribue effectivement aux ressources économiques de la ville en jouant un rôle important en termes d'irrigation et de fourniture d'énergie hydro-électrique.

Avant l'ère coloniale, la rivière était connue sous le nom de Gariep. Ce n'est qu'en 1779 qu'elle est dénommée Orange par le commandant de la garnison de la Compagnie néerlandaise des Indes orientales du Cap Jacob Gordon, lors de son voyage à l'intérieur des terres. Certains disent que son nom est donné en raison de la couleur orange de ses eaux, différente de celle de son affluent le Vaal, qui signifie gris. Après le déclin de l'apartheid, les communications officielles en Afrique du Sud ont utilisé de nouveau le nom Gariep bien que Orange demeure une appellation internationale.

Un rôle économique considérable

Comme il est évoqué précédemment, la Rivière Orange joue un rôle prépondérant dans l'économie du pays. Elle constitue le point de collecte de la plus grande partie des eaux d'Afrique du Sud et soutient notamment les filières agricoles, minières, énergétiques et industrielles. C'est ainsi que des milliers d'hectares de plaines arides en aval du barrage de Vanderkloof ont pu bénéficier d'irrigation après la construction des barrages de Gariep et de Vanderkloof. Cette vaste zone désertique s'est alors transformée en terres agricoles très productives. Il est à noter que la centrale hydro-électrique de Vanderkloof représente la première centrale du pays à produire de l'électricité complètement sous terre. En 1867, le diamant Eureka, fut découvert dans le Fleuve Orange, du côté de Hopetown. Il en est de même pour le diamant connu sous le nom de Star of South Africa qui est, lui, beaucoup plus gros. Trouvé dans cette zone deux ans plus tard, celui-ci a provoqué une ruée vers le diamant. Concernant les ressources halieutiques, le fleuve Orange contient diverses espèces de poissons, y compris le tilapia de Mozambique, la carpe commune, la gambusie. Dans le Lesotho en particulier, on peut trouver des truites arc-en-ciel, une espèce exotique.

Se dépayser le long de la Rivière Orange

De nombreuses activités sont proposées le long du fleuve, surtout pendant les mois tempérés, c'est-à-dire de mars à avril. L'abondance des pluies et l'ouverture des vannes de barrages permettent de parcourir une trentaine de kilomètre par jour en canoë. Le rafting et le canoë-kayak sont très plébiscités sur le cours inférieur du fleuve grâce à sa topographie spectaculaire. En vous y rendant, vous aurez l'opportunité de choisir parmi les nombreuses excursions dont la plupart partent de la ville frontalière de Vioolsdrif. C'est une occasion pour traverser les paysages désertiques du Richtersveld dans le Cap du Nord, la portion la plus populaire de la Rivière Orange. La navigation inclut des pauses pour le repas bien entendu, mais aussi pour vous relaxer, pour nager et pour pêcher. Après une journée d'amusement sur la rivière, profitez d'un dîner complet autour d'un feu de camp suivi d'une nuit sous les étoiles sur une plage isolée.

Côté Lesotho, vous pourrez faire un circuit inoubliable en partant de Semonkong où vous découvrez les fameux poneys basothos. Vous chevauchez jusqu'aux fascinantes chutes Maletsunyane, qui figurent parmi les plus hautes d'Afrique. Il est possible de poursuivre le trajet vers les parcs et réserves naturelles d'Afrique du Sud : la réserve de Gariep Dam et le parc de Doornkloof qui abritent un grand nombre d'espèces fauniques, à l'instar des élans du Cap, des grands koudous, des otocyons… Vous pourrez continuer ce safari au parc national de Mokala qui propose dès l'entrée des buffles du Cap, des phacochères, des zèbres, des girafes et diverses espèces d'antilopes.

Bonjour

Je suis Delphin de "Furaha Tours & Safaris". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+26461231736